Connexion
Statistiques
Nous avons 883 membres enregistrésL'utilisateur enregistré le plus récent est TIMAUNos membres ont posté un total de 6258 messagesdans 678 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 6 Invités

Almu, Professeur J

Voir toute la liste

Derniers sujets
Aimez notre page Facebook !
Les posteurs les plus actifs du mois
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Publicité
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Posteur Motivé
Posteur Motivé
Messages : 53
Voir le profil de l'utilisateur

Français : Rédaction niveau 3ème

le Sam 10 Oct - 10:00
Bonjour à tous !

Texte d'appui :

J'aimais tant l’aube, déjà, que ma mère me l’accordait en récompense. J’obtenais qu’elle m’éveillât à 5 heures et demie, et je m’en allais, un panier vide à chaque bras, vers des terres maraîchères qui se réfugiaient dans le pli étroit de la rivière, vers les fraises, les cassis et les groseilles barbues.
À 5 heures et demie, tout dormait dans un bleu originel, humide et confus, et quand je descendais le chemin de sable, le brouillard retenu par son poids baignait d’abord mes jambes, puis mon petit torse bien fait, atteignait mes lèvres, mes oreilles et mes narines plus sensibles que tout le reste de mon corps … J’allais seule, ce pays mal pensant était sans dangers. C’est sur ce chemin, c’est à cette heure que je prenais conscience de mon prix, de cet état de grâce indicible et de ma connivence avec le premier souffle accouru, le premier oiseau, le soleil encore ovale, déformé par son éclosion … [...]
Je revenais à la cloche de la première messe. Mais pas avant d’avoir mangé mon saoul, pas avant d’avoir, dans les bois, décrit un grand circuit de chien qui chasse seul, et goûté l’eau de deux sources perdues, que je révérais. L’une se haussait hors de la terre par une convulsion cristalline, une sorte de sanglot, et traçait elle-même son lit sableux. Elle se décourageait aussitôt née et replongeait sous la terre. L’autre source, presque invisible, froissait l’herbe comme un serpent, s’étalait secrète au centre d’un pré où des narcisses, fleuris en ronde, attestaient seuls sa présence. La première avait un goût de feuille de chêne, la seconde de fer et de tige de jacinthe … Rien qu’à parler d’elles je souhaite que leur saveur m’emplisse la bouche au moment de tout finir, et que j’emporte avec moi, cette gorgée imaginaire.

COLETTE, Sido copyright Hachette, 1930

---------------------------------------------------------------

Écrire

Deux sujets au choix page 69 (fleurs d'encre 3ème)

J'ai choisi le sujet de réflexion :

Pour vous, jeune du XXIe siècle, la nature représente-t-elle la même chose que pour la narratrice?

Méthode :

- Listez au moins deux ou trois arguments que vous développerez chacun dans un paragraphe

- Illustrez vos arguments par un ou plusieurs exemples.

Posteur Motivé
Posteur Motivé
Messages : 53
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Français : Rédaction niveau 3ème

le Sam 10 Oct - 10:07
Listez au moins deux ou trois arguments que vous développerez chacun dans un paragraphe

- Les terres maraîchères sont privées.

- L'eau est aujourd'hui impotable sans traitement

- ....

avatar
Professeur de Mathématiques
Professeur de Mathématiques
Messages : 1909
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.mathsendirect.fr

Re: Français : Rédaction niveau 3ème

le Sam 10 Oct - 11:14
Yo, et tu as besoin de quoi comme aide exactement ?^^
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum